Navigateur pour l'histoire

Résultats de la recherche

Date > 1900

Sujet > Armes, équipements et fortifications

Organisation > Défense Nationale

Chasseur Supermarine Spitfire L.F. Mk. IX avec les marques de l'Escadron 421, Aviation royale du Canada

Type: Image

Le Spitfire Mk. IX fut la troisième génération du chasseur célèbre Supermarine et le dernier d'être équipé avec le moteur Rolls-Royce Merlin. Le L.F. Mk IX fut plus performant à basse altitude -- notez les ailes coupées dans cette photographie de cet exemple parmi la collection du Musée de l'aviation du Canada. L'aéronef porte les lettres « AU » de l'Escadron 421, surnommé « Red Indian », ARC. L'Escadron 421 était un des escadrons postés en Europe. (Ministère de la Défense nationale du Canada, PCN-5234)

Site: Défense Nationale

Batterie de Belmont à Fort Rodd Hill, Colombie-Britannique

Type: Image

Construit en 1898-1900 afin de protéger la base de la Royal Navy (et plus tard de la Marine royale du Canada) sur le Pacifique, cette batterie a été restaurée selon son apparence de la Deuxième guerre mondiale. (Parcs Canada)

Site: Défense Nationale

Valenciennes

Type: Document

La dernière bataille du Corps canadien a lieu à Valenciennes, où l'artillerie canadienne pulvérise les défenses allemandes. Le jour de l'Armistice, les Canadiens entrent dans la ville de Mons, en Belgique, là même où la guerre a commencé.

Site: Défense Nationale

408e Escadron tactique d'hélicoptères

Type: Document

Comme plusieurs des unités aériennes canadiennes de la Seconde Guerre mondiale, le 408e Escadron tactique d'hélicoptères "Goose" a occupé divers rôles au courant de l'histoire. Un bref aperçu y est décrit, ainsi qu'une liste des aéronefs utilisés.

Site: Défense Nationale

Chapître 3 - La première guerre mondiale 1914-1918

Type: Document

La Première guerre mondiale a stimulé le développement des nouvelles technologies tel que l'avancement des communications sur les champs de batailles. Cette ressource décrit les succès et les échecs de cette technologie et des changements que les Forces canadiennes ont apportés afin de les utiliser.

Site: Défense Nationale

Bombardier Bristol Bolingbroke IVT

Type: Image

Ce bimoteur était une version canadienne du bombardier léger britannique Bristol Blenheim. Le nom de Bolingbrooke fut donné à la version du Blenheim Mk. IV construite au Canada. Plus de 600 furent produits par l’avionnerie Fairchild à Longueuil, au Québec, à compter de 1939. Le Bolingbrooke fut le premier avion moderne fait en aluminium construit au Canada mais, avant même que le premier exemplaire prit son envol, il était déjà déclassé. On s’en servit néanmoins, faute de mieux. En juillet 1942, un Bollingbrooke contribua à couler un sous-marin japonais au large des côtes de la Colombie-Britannique. La photo montre un Bollingbroke Mk IVT dans la collection du Musée canadien de l’aviation. 457 MK IVT furent construits et utilisés pour l’entraînement des navigateurs et des artilleurs. (Ministère de la Défense nationale du Canada, PCN-5234)

Site: Défense Nationale

423e Escadron d'hélicoptères maritimes

Type: Document

Le 423e Escadron d'hélicoptères maritimes "Eagle" a fait plusieurs missions d'opérations maritimes. La liste des aéronefs utilisés est incluse.

Site: Défense Nationale

La création de la Marine royale du Canada

Type: Document

Le Naval Bill de 1910 crée la Marine canadienne dotée de deux navires britanniques désuets et constituée de marins britanniques prêtés jusqu'au recrutement de Canadiens. Les impérialistes canadiens raillent les acquisitions comme étant désuètes et un gaspillage d'argent. Les Canadiens français qui s'opposent aux implications avec l'Empire trouvent un porte-parole en Henri Bourassa, qui défend l'idée que la seule véritable menace pour le Canada est les États-Unis; comme les Britanniques refusent de confronter les Américains, il n'y a donc aucune raison de créer une marine.

Site: Défense Nationale

L'évolution de l'artillerie au Canada

Type: Document

Le rôle et l'importance de l'artillerie pour l'Armée canadienne ont évolué au fil des améliorations de la technologie de l'artillerie. En 1871, les artilleurs canadiens commencent à utiliser les canons de 9 livres à chargement par la bouche et, en 1918, adoptent les canons de campagne de 18 livres et les obusiers de 60 livres.

Site: Défense Nationale

Transports de troupes blindé M113 canadiens, Force de protection des Nations Unies (Yougoslavie) (FORPRONU), 1993

Type: Image

Ces transports de troupes blindé canadiens à l’aéroport de Sarajevo sont au service des Nations Unies, en Bosnie, durant le siège de Sarajevo en 1993. (Ministère de la Défense nationale du Canada, 93-5381)

Site: Défense Nationale